• M-messenger

Verba volant, scripta manent : Le règne de M

Vive les apps ! Toujours plus de partages et de notifications !

Facebook innove et positionne Messenger avec de nouvelles fonctionnalités

Instantanéité – Automatisation – Proximité…

Toutes ces solutions pour rapprocher les contacts et raccourcir la distance qui sépare les entreprises de leurs consommateurs potentiels… Accompagnées au passage d’une disruption insidieuse, massive mais surtout radicale.

Messenger, le contexte :

Côté grand public :

Facebook est la plus grande plateforme sociale au monde, encore avec des territoires inexploités notamment en Chine où WeChat protège son territoire. On utilise Messenger comme espace de conversation privatif.

Côté entreprises :

Facebook exploite et duplique son modèle économique grâce à la profondeur de ciblage offerte aux entreprises pour gagner de nouveaux consommateurs. Il paraît que ça marche plutôt bien…

Facebook féconde

Et le bébé pousse plus vite que prévu : un prénommé « M ».

Oui, M pour Messenger.

Ou plutôt le « M bot », enrichi depuis peu du paiement mobile, d’une profonde connaissance utilisateur, et d’un assistant intuitif proposant la météo, de l’info transports, etc…

Le « M » est donc le nouvel étage de la fusée Facebook, pour prendre l’aspiration de la roue de l’économie phygitale et incarner le « seamlessly », traduisez “sans couture apparente”.

Rendre le parcours client continu sur les 4 phases (identification, recherche, comparaison, achat) est l’ultime défi auquel Messenger répond désormais en un seul temps.

Le nouveau “M” en détails :

En résumé :

  • l’intimité de Messenger est désormais ouverte à M pour compléter votre profil et historique
  • Messenger fait office de terminal de paiement, soit TPE
  • les entreprises profiteront de Messenger sur leur site séparément de Facebook

Verba volant, scripta manent

M repose sur 10 fonctions dont une portant sur l’historique des mot-clés, car « M » sait mieux que personne que  ”les paroles s’envolent les écrits restent”…

Ironie du sort : le papa de « M »: Alexandre Lebrun est français…et il a déjà un cousin chinois de la grande famille des messageries instantanées : WeChat ! Décidément les bots sont très productifs !

Alors RDV ici pour le prochain épisode de la série Messenger dont les saisons s’écrivent déjà !

Verba volant, scripta manent : Le règne de M
5 3 votes
LA NEWSLETTER
[Stratégie Digitale] La Newsletter :
Vous avez apprécié cet article ?
Nous vous proposons régulièrement :
- Outils
- Actualités
- Stratégie

About the Author:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :