• Impact des réseaux sociaux d'entreprise

Impact des Réseaux Sociaux d’Entreprise et bonnes pratiques

Les Réseaux Sociaux d’Entreprise font de plus en plus parler d’eux. Faut-il ou non les intégrer dans la stratégie digitale des entreprises ? J’ai invité Nathalie Gonzalves, qui gère la communication chez Formaltis (un logiciel de gestion de la formation) à nous en parler. Merci beaucoup à elle !

On en parle depuis plusieurs années, et pourtant, les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) peinent à se développer au sein des départements RH.

Même si certains avantages procurés par les RSE sont évidents (modernisation, échanges, motivation, fidélisation…), de nombreuses barrières, à la fois culturelles et organisationnelles, ralentissent leur progression au sein des entreprises :

  • le filtrage des informations hors entreprise
  • la protection de la vie privé des employés
  • l’utilisation légitime ou non des données les concernant
  • etc…

Après avoir envisagé les risques liés à l’usage en entreprise des réseaux sociaux grand public, nous allons tenter de cerner dans cet article l’impact des Réseaux Sociaux d’Entreprise sur les règles de vie dans l’entreprise et les conseils et bonnes pratiques qu’il est possible de retenir dans le cadre de leur intégration.

Impact des réseaux sociaux grand public sur les usages en entreprise

Pour les décideurs et les managers, les réseaux sociaux portent en eux une certaine part de risque :

Réseaux sociaux et confidentialité

Le plus évident est le risque de fuite d’information ou d’atteinte à l’image de l’entreprise. Alors qu’une majorité des employés utilisant les réseaux sociaux considère qu’il s’agit d’un usage privé, les dirigeants eux pensent qu’ils devraient bénéficier d’un droit de regard sur la façon dont leur entreprise est exposée sur Internet à travers les comportements de leurs salariés.

Sécurité informatique

De plus, dans une certaine mesure, les entreprises considèrent également qu’il existe des risques informatiques à laisser leurs salariés utiliser les réseaux sociaux.

Productivité

Il est possible également de s’interroger sur l’incidence des réseaux sociaux sur la productivité des employés.

Ne  seraient-ils pas là pour distraire les collaborateurs et les détourner de leurs activités habituelles ?

Certaines entreprises considèrent ainsi les réseaux sociaux comme des ennemis, à bannir des usages professionnels. D’autres au contraire pensent que le seul moyen de reprendre le contrôle de ces pratiques et de ces données est de les intégrer dans le quotidien de l’entreprise. C’est pourquoi ces freins peuvent paradoxalement se révéler des moteurs à l’initiative de la mise en place d’un réseau social d’entreprise.

Opportunités et limites éthiques des Réseaux Sociaux d’Entreprise

Opportunités des RSE

Avant d’atteindre les entreprises, les réseaux sociaux, tels que Facebook, Twitter ou Linkedin, ont envahi les pratiques personnelles des collaborateurs. Il est ainsi possible de se rendre compte du potentiel :

Ces éléments sont cités par les responsables et managers RH comme des potentiels intéressants dans le cadre d’éventuels usages professionnels.

Devant ces enjeux, de plus en plus d’entreprises se lancent dans la mise en place de plateformes collaboratives internes permettant aux employés d’échanger plus facilement. Appelées RSE (pour Réseaux Sociaux d’Entreprises), ces plateformes pourraient ainsi être un nouveau canal de communication entre les employés, à l’intérieur d’un même service voire même, entre plusieurs services.

Les 3 atouts des RSE :

  • En favorisant le partage des connaissances, les RSE pourraient permettre le développement des compétences des collaborateurs.
  • De plus, ils permettraient également d’identifier des bonnes pratiques adoptées par certains, afin de les propager aux autres collaborateurs.
  • Enfin, selon le Référentiel de Pratiques RH 2012-2014 publié par Markess International, près de 53% des DRH considèreraient que les RSE renforcent la proximité entre les fonctions RH et les employés.

Ethique et vie privée

Un enjeu non des moindres, dans le cadre de Réseaux Sociaux d’Entreprise strictement internes : quels sont les recours des employés en terme de vie privée et de propriété des données ? Les employeurs peuvent-ils exploiter toutes les informations rendues disponibles par leurs salariés ? Peuvent-ils à loisir, sans autre considération éthique, utiliser ces informations à des fins stratégiques, d’organisation du recrutement, ou encore d’évolution et de modification de poste ?

Cadre juridique des Réseaux Sociaux d’Entreprise

Les RSE posent ainsi des questions inédites sur les relations employés / employeur, et notamment sur le droit du travail et des salariés. Tout n’est pas encore clair au niveau du cadre législatif, pourtant, petit à petit, des décisions sont rendues, et elles donnent lieu à un ensemble de règles et de bonnes pratiques qu’il est utile de respecter pour éviter d’éventuels problèmes juridique

Ces bonnes pratiques concernent tout particulièrement la mise en place du réseau social d’entreprise, ainsi que l’ensemble des chartes et des règlements mis en place par l’employeur pour expliquer et délimiter son usage :

  • Il est recommandé de définir une cellule de gouvernance du RSE, chargée de l’arbitrer et de l’animer. Il sera également indispensable de définir les règles d’accès et de conservation des données concernant les salariés, profils et échanges.
  • La communication joue également un grand rôle dans la mise en place d’un RSE, puisqu’il sera nécessaire d’entreprendre une conduite du changement, et de spécifier clairement aux salariés les règles concernant la confidentialité des données liées à l’usage professionnel ou à l’entreprise.
  • Enfin, une charte éditoriale définira le cadre acceptable des échanges entre les salariés, ainsi que le degré et la nature de l’animation et de la modération effectuées par l’entreprise.

Ainsi, les Réseaux Sociaux d’Entreprise sont envisagés par de plus en plus de structures qui souhaitent développer la communication entre leurs salariés, les impliquer et les fidéliser davantage. Cependant, un certain nombre de risques subsistent dans l’utilisation de ces RSE, et le cadre légal sur le sujet, quoique en construction, n’est pas encore suffisamment clair.

C’est pourquoi, pour les entreprises volontaires pour tester ce genre de dispositifs, il est indispensable de prendre des précautions importantes, et notamment, de mettre en place des bonnes pratiques de gestion et d’organisation de ces RSE (règlements, chartes, communication etc.).

Enfin, il sera nécessaire de tenir une veille sur les évolutions du cadre législatif et sur les autres entreprises ayant également mis en route ce type de dispositifs.

 

Impact des Réseaux Sociaux d’Entreprise et bonnes pratiques
5 4 votes
LA NEWSLETTER
[Stratégie Digitale] La Newsletter :
Vous avez apprécié cet article ?
Nous vous proposons régulièrement :
- Outils
- Actualités
- Stratégie

About the Author:

Je suis consultant en stratégie digitale et community management. Pas digital native, mais totalement converti.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :