Social Dynamite, une bombe pour les médias sociaux

Guillaume Dardier 15 avril 2013 3
Social Dynamite, une bombe pour les médias sociaux

Social Dynamite propose le Content Scenarist, un outil de promotion de contenus qui comprend : agrégation de comptes, programmation de posts, programmation d'actions sociales
Content Scenarist
Date Published: 04/15/2012
Clair, ergonomique et novateur. Un excellent outil pour les équipes d'effectifs moyens à élevés
5 / 5 stars

Avez-vous entendu parler de Social Dynamite ? Il est fort probable que oui, car l’outil est une bombe qui commence à faire du bruit (dynamite = bombe = haha).

Encore un outil de promotion de contenus sur les medias sociaux, me direz-vous !

Encore un, oui. Mais Social Dynamite a quelque chose de plus, il a une approche un peu différente : il est novateur !

Pour ne pas être redondant avec l’article de présentation de webmarketing-com (ici), je vais essayer pour ma part d’aborder Social Dynamite du point de vue de la stratégie digitale des entreprises qui vont s’y intéresser. Je précise que l’outil que je vous présente ici est un sous-produit (rien de péjoratif) de Social-Dynamite : le Content Scenarist.

Selon moi, Social Dynamite se résume en trois grandes lignes : l’ « approche contenu », les équipes et les référents.

Social Dynamite, une culture du contenu

Je suis en relation avec Julien Carlier, CEO de Social Dynamite, depuis quelques temps déjà. J’ai eu notamment l’occasion d’intervenir avec lui lors de la Table Ronde du Bedouk sur les potentiels des médias sociaux pour l’industrie du tourisme d’affaire, et donc d’échanger à maintes reprises. Le virtuel, c’est bien, mais rien ne vaut un bon steak IRL !

Or, Julien a une vision du web qui rejoint totalement la mienne : partager sur les médias sociaux est une action, mais c’est souvent le contenu qui fixe les choses. C’est lui qui donne du sens, c’est lui qui forge une réputation.

Si je m’attarde un peu sur cette vision, c’est seulement pour mieux préciser l’ADN de Social Dynamite : c’est un outil de promotion de contenus qualitatifs, pas un « social-spammeur ». Il part du postulat que vos contenus sont bons, puisque seuls de bons contenus ont le potentiel pour établir quelque chose de durable avec son audience.

Coordonner les équipes, optimiser l’ « Aura »

Social Dynamite s’adresse avant tout à des équipes. J’entends par « équipes » groupe de personnes ayant une présence sur un ou plusieurs médias sociaux, et prêtes à associer leurs forces pour la promotion de certains contenus.

Ainsi définie, l’équipe ne se limite pas nécessairement à l’entreprise.

Concrètement :

  • J’intègre tous les « canaux sociaux » concernés (par canal social, Social Dynamite définit tout espace de diffusion, groupes y-compris) dans mon dashboard. Les réseaux sociaux pris en charge à l’heure actuelle sont : Facebook, Twitter, Linkedin et Viadeo.
  • Je crée un « scénario » de diffusion : un article est partagé sur la Page Facebook de mon entreprise. 5mn après, ce partage est « Liké » par le responsable marketing de la marque. 6 minutes après, il est Liké par le DSI. 10 minutes après, c’est le PDG qui le partage. En parallèle, l’article est twitté par d’autres membres de l’équipe, et RT 2 jours plus tard par d’autres membres. En parallèle, certains le publieront dans leurs groupes Linkedin, alors que d’autres les publieront sur leur fil Viadeo. Et ainsi de suite. Je vous laisse imaginer le nombre de combinaisons possible pour une équipe d’une 30aine de personnes !
Un exemple de scénario Social Dynamite

Un exemple de scénario Social Dynamite

La création de scénario prend du temps : il faut forcement réfléchir un peu à la meilleure façon de promouvoir ses contenu. Être efficace en restant pertinent, ne pas trop en faire mais en faire suffisamment.

Quand vous avez validé cette étape, chaque lien sera partagé depuis le dashboard en suivant le scénario choisi. Cela ne prend alors pas plus de temps que d’effectuer un partage unique sur Facebook.

Au final :

  • Gain de temps
  • Gain de « Jus » : la puissance virale d’un post est décuplée dans l’espace virtuel, et temporel (en théorie, un post peut-être repris aussi longtemps qu’on le souhaite)
  • Gain d’image : cf ci-après

Social Dynamite ou l’activation des « profils sociaux référents »

La problématique : les dirigeants ne jouent pas leur rôle de référents

Pour faire simple, Social Dynamite reconnecte les dirigeants à leur marque sur les médias sociaux, et les repositionne dans leur rôle de prescripteurs.

Quel que soit le niveau de maturité digitale de l’entreprise, rares sont les dirigeants qui sont actifs sur les réseaux sociaux. Et encore plus rares sont ceux qui y ont une vraie stratégie de communication.

C’est compréhensible, à chacun son métier.

Tout comme en monde réel, ils ont pourtant un rôle public à jouer. Ils sont les éléments fondateurs de la marque, et ambassadeurs de fait. Leur parole fait référence dans leur domaine, et porte un potentiel largement sous-exploité sur les réseaux sociaux à l’heure actuelle.

Si une marque propose un contenu, pensez-vous que la caution de ce contenu (ou l’absence de caution) par l’équipe dirigeante signifie quelque chose pour la communauté visée ? D’après moi, oui.

Les solutions envisageables

Face à cette problématique, 3 solutions s’offrent aux Community Manager :

  • Contacter systématiquement les dirigeants pour leur demander de cautionner les posts de la marque par une action sociale : Like, RT, etc. (bon courage…)
  • Ne pas contacter les dirigeants, ne pas les intégrer dans la stratégie Social Media. C’est souvent la solution retenue pour des raisons de confort logistique, mais quelle perte de potentiel !
  • Utiliser une solution tierce de partage : évidemment le meilleur choix possible de mon point de vue.

Vous me direz que des solutions comme Hootsuite font très bien leur job et répondent déjà à la problématique énoncée plus haut…

Le petit plus de Social Dynamite

Mais comme on l’a vu, Social Dynamite ne se contente pas de programmer un partage. Il permet de programmer des « actions sociales réactives » :

  • Hootsuite => 8h15 : X tweete un article, Y en fait autant => automatisation
  • Social Dynamite => 8h15 : X tweete un article / 08h20 : Y RT le tweet de X à propos de l’article => caution

La caution, c’est ça :

Caution Julien Carlier

En RT mon article, Julien Carlier le cautionne

Je tweete mon article, et Julien Carlier le RT. En tant que CEO de SD, il apporte sa caution à mon propos. Soit dit en passant, vous pouvez aussi apporter votre caution à cet article et à l’outil en cliquant l’image ci-dessus (action magique ;) )

Il y a là une nuance de taille en termes d’image !

Un exemple d’utilisation « hors-champs » de Social Dynamite

Si le cœur de cible de Social dynamite est clairement les entreprises d’effectifs moyen à élevé, il peut finalement satisfaire quiconque travaille en équipe sur des thématiques similaires ou connexes.

J’ai eu dernièrement une discussion avec des blogueurs, je vais m’en inspirer pour illustrer mon propos :

Imaginons 5 blogueurs spécialistes de WordPress. Imaginons qu’ils se connaissent bien, se font confiance, et ont une confiance mutuelle dans la qualité de leur contenus. Le premier parle sécurité, le second parle plugins, le troisième parle thèmes, etc. Bref, leurs thématiques se croisent et se complètent.

Imaginons que ces 5 blogueurs achètent une licence Content Scenarist de Social Dynamite en fonds commun. La version « classique » permet de travailler sur une base de 30 canaux sociaux et 5 scénarios :

  • Premier scénario Social Dynamite : la sécurité sous WordPress
  • 2° scénario : les plugins WP
  • 3° scénario : les thèmes WP
  • Etc.

Tout cela demande évidemment une vraie réflexion sur les process en amont : charte d’utilisation (quels types de liens peut-on partager, quelle est la chaîne de validation, etc.), contrat de confidentialité, … Mais si les choses sont bien posées, je suis convaincu du résultat.

Je viens de me tendre à moi-même une belle perche pour enchaîner sur une option cachée qui mérite d’être découverte : SD propose, à l’américaine, un partenariat « spécial blogueurs » : vous présentez l’outil sur votre Blog, en échange de quoi Social Dynamite vous offre 6 mois d’abonnement. C’est simple, efficace et j’aime bien l’esprit : aucune contrainte éditoriale, on vous demande juste de livrer votre avis.

Je vous parle de blogueurs à titre d’exemple, mais si on y réfléchit, toute équipe coordonnée ayant des objectifs communs peut être intéressée par Social Dynamite.

Vous aurez compris que Social Dynamite ne me laisse pas indifférent. Je précise au passage que cet article n’est pas sponsorisé ;)

Quelques améliorations sont dans leur Roadmap. Notamment :

  • Le bookmarklet : indispensable, j’ai hâte
  • Optimisation à moyen terme de l’ergonomie du planning de programmation
  • Corrections de quelques bugs d’affichage des prévisualisations de liens postés

Social Dynamite, une bombe pour les médias sociaux 5.00/5 3 votes

Social Dynamite, une bombe pour les médias sociaux
by





A VOUS !

3 Comments »

  1. Joanr 16 avril 2013 at 7:54 - Reply

    Hello Guillaume :-)

    Je comprends ton engouement pour ce service qui semble fort prometteur et plein de possibilités. A tester sans aucun doute. Dommage pour le titre par contre, un peu mal tombé..

Vous en pensez quoi ? »

Loading Facebook Comments ...
CONTACT
Close
Aidez-moi à donner du poids à ce Blog
Merci ! :