Le salon E-commerce Paris est au commerce sur Internet ce que la chaussure est au pied : il y a comme une complémentarité. Cette superbe manifestation en est à sa dixième édition, 10 ans pendant lesquels, vous vous en doutez, pas mal de choses se sont passées dans le milieu du e-business. J’ai eu l’occasion d’arpenter plusieurs fois ses couloirs, chaque fois avec une satisfaction grandissante. Mais cette année est un peu différente : le Salon E-commerce Paris a décidé de s’adapter à l’air du temps et de repositionner quelque peu sa ligne thématique en se spécialisant dans le crosscanal.

Chronique d’un changement de positionnement…

Naissance d’un Monde parallèle

Parlons un peu de contexte. Le commerce subit des mutations extrêmement profondes depuis une bonne décennie. Avant, les choses étaient simples, il y avait les « Brick & Mortars » et… rien d’autre. La technologie a évolué, créant à partir de rien un deuxième univers, une sorte de monde parallèle : Internet. Le commerce étant profondément ancré dans la nature humaine, il s’est naturellement fait sa place dans ce nouvel espace.

La Guerre des Mondes

Les « Pure Players » se sont mis à challenger les « Brick & Mortars » et le concept même de Commerce s’est trouvé morcelé dans une situation absolument inimaginable pour la génération précédente : le virtuel fait la guerre au physique (Maman, si tu lis ces mots, je t’assure que je ne suis pas fou. Enfin, pas complètement…).

Armistice

La technologie a évolué un peu plus, et : avec l’explosion notamment des usages mobiles, la consommation devient ultra-connectée, multi-support, multi-contexte… Cross-canal.  Ce n’est pas encore chez votre boucher (quoi que…), mais c’est déjà dans les tubes de la plupart des grandes directions marketing.

Les comportements d’achat sont en train de changer, ce changement passe par la technologie, et bien évidemment les annonceurs vont s’aligner. Il ne faut pas comprendre cela comme une contrainte, mais plus comme un potentiel phénoménal, la possibilité de proposer une plus-value au consommateur en lui offrant le meilleur des deux mondes.

Fusion

Ce qui en découle, c’est la fin de la guerre et la reconstruction d’un espace de commerce unique à la fois virtuel et physique. Tout  cela semble encore très théorique, mais le Salon E-commerce Paris fait partie de ces précurseurs qui ont compris que demain, on ne parlera plus de E-commerce mais de commerce connecté, systémique et centré sur le consommateur. Un volet spécifique « customer experience » a d’ailleurs été ajouté à leur programme.

Changement de base line et réorientation du propos.

Le Salon E-commerce Paris, c’est bientôt : comme vous pouvez le constater, les staffs sont déjà dans les starting-blocks :

Pour s’inscrire, c’est ici : http://www.ecommerceparis.com/

Salon E-commerce Paris : du web généraliste au cross-canal
5 1 vote
LA NEWSLETTER
[Stratégie Digitale] La Newsletter :
Vous avez apprécié cet article ?
Nous vous proposons régulièrement :
- Outils
- Actualités
- Stratégie